Accueil > La Communauté > L’actu de votre agglo > Le projet d’itinéraire cyclable dans la vallée de l’Ouvèze est en bonne voie (...)

Le projet d’itinéraire cyclable dans la vallée de l’Ouvèze est en bonne voie !


Mercredi 20 janvier 2021


Le comité de pilotage pour l’étude d’un itinéraire doux dans la vallée de l’Ouvèze s’est réuni mercredi 20 janvier 2021 matin. Jérôme Bernard, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche (CAPCA) est en charge de ce dossier. Le comité est composé du bureau d’études INGETEC, des services de la CAPCA, des représentants des communes du Pouzin, Rompon, Saint Julien en Saint Alban, Flaviac, Coux et Privas, ainsi que des services de l’État et du Département.

Les objectifs de cette rencontre étaient nombreux et essentiels : analyser les variantes de tracé, valider l’opportunité de créer un itinéraire cyclable dans la vallée de l’Ouvèze, étudier la faisabilité du projet, d’un point de vue technique, financier et administratif. L’agglo s’est saisi du projet il y a plusieurs mois et Jérôme Bernard, entend explorer les champs du possible malgré les importantes difficultés du tracé.
L’itinéraire, sur l‘ensemble de sa longueur, se caractérise par trois niveaux de difficultés en raison de sa topographie très complexe. Il est donc envisagé de réaliser cet itinéraire en trois phases :

  • Phase 1 : Section Privas Collège – Privas Voie de la Payre et la section Flaviac – Rompon. Ce tronçon a peu de complexité technique et nécessite peu d’acquisitions foncières.
  • Phase 2 : Section du collège de Privas jusqu’à l’entrée de Flaviac. Le tronçon de Coux est d’une complexité technique relativement importante et/ou avec des acquisitions foncières.
  • Phase 3 : Les Fonts du Pouzin et Le Pouzin. Ce tronçon a une complexité technique très forte.

Le dossier d’avant-projet devrait être finalisé fin 2021. Une étude de faisabilité pour relier le vieux village de Coux à la place Onclaire - ainsi que l’élargissement de la RD 104 au niveau des Fonts du Pouzin - va être menée. Selon le Vice-Président, les difficultés sont très importantes car une nouvelle voie sera à créer tout en surmontant les problèmes techniques liés au franchissement de l’Ouvèze. Lors du dernier Conseil communautaire, le dossier de demande de subventions concernant la première tranche a été validé.


Photo

PNG - 896.3 ko