Accueil > Les actus du territoire > Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?


Lundi 20 octobre 2014


Avec quelques gestes simples pour moins gâcher, vous pouvez facilement réaliser des économies !

Ranger le réfrigérateur :
- Respecter la règle « 1er entré, 1er sorti »
- Emballer les aliments dans des boîtes hermétiques ou du film alimentaire
- Congeler le produit si je ne compte pas le manger rapidement

Doser correctement les quantités cuisinées pour éviter les restes :
Utiliser des instruments doseurs : le bon dosage pour une personne adulte et pour un repas (à adapter selon l’appétit).
- coquillettes : 1 verre
- riz : ½ verre
- lentilles : 3 cuillères à soupe bien remplies

Cuisiner les restes, les fruits et légumes défraîchis ou abîmés, ainsi que les fanes et réaliser des soupes, des confitures, des tartes…


A propos des dates de péremption

Comprendre la différence entre « à consommer jusqu’au » et « à consommer de préférence avant le » permet de jeter moins de nourriture... et de réaliser des économies, tout en étant vigilant sur la qualité sanitaire des aliments !

- « À consommer jusqu’au » : Au-delà de la date indiquée par la mention, le produit ne peut plus être ni vendu, ni consommé car il présenterait un risque pour votre santé. Au-delà de cette date, vous ne devez pas non plus le congeler. Nous parlons de date limite de consommation (DLC) pour les viandes, poissons et produits laitiers.

- « À consommer de préférence avant le » : Au-delà du délai indiqué, l’aliment reste consommable, sans risque pour votre santé. Le produit peut simplement perdre une partie de ses qualités gustatives et nutritionnelles (goût, texture...). Nous parlons de date limite d’utilisation optimale (DLUO) pour les pâtes, légumes secs, café, thé…




foyers volontaires Carte des services communautaires Cultur&vous ! Privas Centre Ardèche, le magâ€â„¢ de la Communauté dâ€â„¢Agglomération - numéro 6 - édition spéciale - mars 2017