Accueil > Environnement > Rivières > L’Ouvèze

L’Ouvèze

JPEG - 159.4 ko

Encadrée depuis ses sources par de splendides falaises calcaires, l’Ouvèze passe finalement sous le pont romain de Le Pouzin pour rejoindre le fleuve Rhône après environ 27 km de parcours. Son principal affluent, le Mézayon, offre un beau site de baignade sur la commune de Lyas.


Bulletin d’information sur la ressource en eau

Le bassin versant de l’Ouvèze constitue un territoire présentant une ressource en eau naturellement contrainte, amplifiée par de nombreux prélèvements destinés à différents usages (eau potable, arrosage etc...) Afin d’améliorer la situation, l’agglo, exerçant la compétence "rivière" sur ce territoire, s’est vue confiée l’animation d’un Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE). Ce plan prévoit notamment de sensibiliser les usagers à une bonne utilisation de l’eau, plus particulièrement en période estivale où la ressource présente un déficit marqué.
Afin de vous présenter au plus juste la situation hydrologique du bassin versant de l’Ouvèze et vous informer sur les mesures particulières réglementant les usages de l’eau, consultez le bulletin d’information sur la ressource en eau. Il a vocation à être réactualisé régulièrement au regard de l’évolution de la situation hydrologique.

Bulletin - 21 août 2019
Bulletin - 5 août 2019

Les principaux enjeux du territoire

- La gestion quantitative de la ressource : L’Ouvèze est un cours d’eau de type cévenol : les crues d’automne et de printemps peuvent être fortes et brutales alors qu’à contrario les cours d’eau peuvent subir des étiages particulièrement importants en période estivale. A ces conditions naturellement sévères, s’ajoutent des prélèvements (destinés majoritairement à l’eau potable mais pouvant également être d’origine agricole ou domestique) qui peuvent avoir des répercutions sur le bon fonctionnement des milieux.
- La restauration morphologique des milieux : La vallée de l’Ouvèze a subi par le passé des curages et extractions de sables et graviers. Ces derniers ont entrainé l’enfoncement progressif du lit de la rivière. Ceci est facilement observable sur le terrain : de grands linéaires sur lesquels la rivière s’écoule sur de la roche nue. Ceci est particulièrement pénalisant : l’eau se réchauffe et s’évapore de manière excessive, les poissons ne trouvent plus de conditions favorables à leur développement, les nappes alluviales disparaissent, l’eau n’est plus filtrée, les berges s’effondrent etc…
- Assainissement : Afin de maintenir une qualité des eaux la plus satisfaisante possible, 3 stations d’épuration toutes gérées par la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche sont présentes sur les bords de l’Ouvèze : à Privas, Coux et Rompon. Disposer de dispositifs d’assainissement performants est une condition sine qua none à l’atteinte du bon état des eaux.


Les actions mises en œuvre

Le « Contrat de Rivière » Ouvèze et affluents :
Afin d’améliorer le fonctionnement du cours d’eau, un « Contrat de Rivière » Ouvèze et affluents a été mis en place sur ce territoire. Achevé en 2016, il a permis d’engager de nombreuses actions :
- amélioration et extension des systèmes d’assainissement (collectif ou individuel), afin de réduire les pollutions domestiques pouvant impacter le milieu naturel,
- amélioration des débits d’étiage en collaboration avec les syndicats d’alimentation en eau potable, grâce à la mise en place d’une « gouvernance de l’eau » et des travaux d’interconnexion des réseaux du Syndicat des Eaux Ouvèze Payre (SIOP) et du Syndicat des Eaux du Bassin de Privas (SEBP)
- renaturation du lit sur un linéaire de 900 mètres pour améliorer le fonctionnement écologique de la rivière,
- restauration de la végétation des berges, suppression des embâcles dangereux, lutte contre les espèces invasives,
- mise en valeur du cours d’eau et de son patrimoine (aménagement du site de la Neuve à Lyas, création d’un sentier pédagogique au Gaucher à Flaviac, participation à la restauration du moulin de la Pataudée à Coux),
- restauration de la continuité écologique (création d’une passe à poisson à Coux, arasement du seuil dit de la Piscine à Le Pouzin).

Le Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE) :
Au regard de l’importance de l’enjeu quantitatif, la communauté d’Agglomération porte aujourd’hui l’animation d’un Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE). En effet, considéré comme étant en déficit quantitatif par le SDAGE, ce territoire a été classé en Zone de Répartition des Eaux (ZRE) par arrêté du préfet coordinateur de bassin du 07 décembre 2015. En effet, il a été établi que cette zone présentait une insuffisance, autre qu’exceptionnelle, des ressources par rapport aux besoins. Le PGRE de l’Ouvèze comporte un programme d’actions, d’une durée de 5 ans, qui se répartit en 5 grands volets :
- Amélioration de la connaissance du fonctionnement hydrologique et des prélèvements
- Réglementation
- Eau potable
- Restauration, valorisation des milieux aquatiques
- Communication, animation, sensibilisation.
Ce PGRE vise à développer des opérations permettant de réduire les prélèvements sur la ressource et améliorer la capacité des milieux aquatiques à résister aux étiages sévères.


Pour suivre en direct le débit de la rivière Ouvèze

- Le Pouzin


Zoom sur la restauration morphologique de la rivière Ouvèze


Renaturation de la rivière Ouvèze

Il paraît difficile d’imaginer que d’importants travaux ont été menés ici, dans le lit de la rivière, afin d’améliorer son fonctionnement et pourtant...
- Téléchargez le panneau d’information (format PDF, 3.58Mo)


Galerie photos

JPEG - 138.6 ko
JPEG - 227.7 ko
JPEG - 186.2 ko
JPEG - 110.5 ko
JPEG - 154.6 ko
JPEG - 201.1 ko
JPEG - 197.6 ko
JPEG - 190.7 ko
JPEG - 198.7 ko