Accueil > Les actus du territoire > L’ambroisie pousse, il est temps de l’éliminer avant floraison

L’ambroisie pousse, il est temps de l’éliminer avant floraison


Jeudi 2 juin 2016


L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante envahissante et son pollen est un des allergènes les plus puissants connus.

Réduire la présence de l’ambroisie et donc le taux de pollen dans l’air, c’est stopper l’augmentation des personnes allergiques, et c’est permettre, chaque été, de baisser fortement la gêne ressentie (conjonctivites, éternuements...), en évitant des hospitalisations, des arrêts maladies, des crises d’asthme, de fortes fatigues, etc. En cas d’apparition de tels symptômes en août et septembre, il convient de consulter son médecin traitant voire un allergologue, le pharmacien, et les sites internet : www.pollens.fr et www.air-rhonealpes.fr

Que faire dés le mois de juin ? Les plants d’ambroisie commencent à être bien reconnaissables courant juin et peuvent atteindre 30 à 50 cm de hauteur. Le vert intégrale (recto-verso) et sans odeur de leurs feuilles les distinguent bien des plants d’armoise (odeur forte des feuilles froissées). Sur des terrains contaminés par l’ambroisie et non remaniés, l’arrachage ou les tontes et fauches régulières permettent de supprimer le stock de graines d’ambroisie situées à faible profondeur, et de supprimer en 2 à 4 ans l’apparition de plants (mais attention, tout remaniement de la terre, tout apport par lessivage d’eau pluviale, par engins ou graines pour oiseau contaminés, peut apporter en surface des graines qui germeront dés l’année suivante). Si l’arrachage est possible, il doit être effectué à partir de fin juin à début juillet et pas avant, sinon d’autres graines d’ambroisie peuvent germer à la place des plants arrachés. A défaut, la coupe doit être effectuée au moins deux fois, courant juillet puis août, avant l’arrivée des tiges florales. Sur les terrains remaniés et chantiers, il convient de surveiller la provenance d’éventuelles terres et remblais rapportés (éviter si possible qu’ils proviennent de terrains infestés).

La plateforme nationale de signalement de l’ambroisie permet aux référents communaux ambroisie, ou à défaut aux maires, de recevoir tout signalement effectué par un particulier, en vue d’obtenir son élimination par l’occupant ou le propriétaire du terrain concerné. 4 voies sont possibles :
- Application « signalement ambroisie » pour smartphones sur Google Play ou Apple Store ;
- Site web de la plateforme de signalement : www.signalement-ambroisie.fr
- Signaler en appelant par téléphone au 0 972 376 888
- Envoyer un courriel à : contact@signalement-ambroisie.fr

Lire l’article : Prévention contre l’ambroisie




foyers volontaires Carte des services communautaires Cultur&vous ! Privas Centre Ardèche, le magâ€â„¢ de la Communauté dâ€â„¢Agglomération - numéro 6 - édition spéciale - mars 2017