Accueil > La Communauté > Un territoire à forte identité > Du passé au présent

Du passé au présent

Aux 4 coins du territoire, les sommets des nombreuses montagnes – appelées ici « serres » - dominent : le Roc de Gourdon (1.061 mètres), le Champ de Mars (1.343 mètres), le Serre de Gruas (788 mètres) proposent de larges points de vue...

Entre ces montagnes, dans de nombreuses vallées coulent des ruisseaux sauvages et des rivières de première qualité qui rejoignent les bassins de l’Ouvèze ou de l’Eyrieux (2ème rivière du département). C’est là que la nature trouve son expression, hésitant entre influences continentale et méditerranéenne, alternant hêtraies sauvages, sapinières et châtaigneraies cultivées depuis des siècles.

L’homme a trouvé sur les pentes des montagnes une terre difficile et austère qu’il a du façonner en terrasses pour la rendre nourricière. De ce passé, il reste une agriculture en recul mais toujours présente (élevages surtout ovin et caprin). Fermes anciennes, « maisons fortes » ou petits châteaux faits de granit, anciens moulinages, « villages de caractère » représentent un authentique patrimoine vernaculaire à préserver.

Avec le besoin de vitesse, les chemins de crêtes qui reliaient les villages aux villes plus importantes et plus peuplées, ont été délaissés au profit de nouvelles voies, plus directes et plus rapides ; elles furent ferroviaires un temps, puis la voiture est arrivée...




foyers volontaires Carte des services communautaires Cultur&vous ! Privas Centre Ardèche, le magâ€â„¢ de la Communauté dâ€â„¢Agglomération - numéro 6 - édition spéciale - mars 2017